Copier une cassette vidéo sur un support d’enregistrement numérique



Une solution simple pour numériser le contenu d’une cassette vidéo est de brancher votre caméscope ou votre magnétoscope sur un enregistreur pour téléviseur, équipé d’une entrée vidéo analogique SECAM et d’un disque. Vous pouvez alors copier le contenu de la cassette vidéo sur le disque, sous la forme d’un fichier vidéo. Vous pouvez ensuite transférer ce fichier vidéo sur un autre disque ou sur une clé USB, le graver sur un disque optique ou le télécharger en réseau.

Si vous utilisez un câble Péritélévision, vérifiez avec un multimètre que toutes les broches d’un connecteur sont reliées à celles de l’autre connecteur : 1-2, 2-1, 3-6, 4-4, 5-5, 6-3, 7-7, 8-8, 9-9, 10-10, 11-11, 12-12, 13-13, 14-14, 15-15, 16-16, 17-18, 18-17, 19-20, 20-19, masse-masse.


Une autre solution pour numériser le contenu d’une cassette vidéo, décrite ci-dessous, consiste à brancher votre caméscope ou votre magnétoscope sur votre ordinateur. Vous pouvez alors copier le contenu de la cassette vidéo sur le disque de l’ordinateur.



1) Brancher le caméscope ou le magnétoscope sur l’ordinateur


a) Connecteurs sur le caméscope ou sur le magnétoscope :

Utilisez soit les deux sorties audio analogiques (connecteurs RCA rouge et blanc) et la sortie vidéo composite (connecteur RCA jaune), soit la sortie S-Video (connecteur Ushiden noir) :

Les sorties à l’arrière d’un magnétoscope sont repérées par OUT. À leur gauche, deux prises Péritélévision AV1 et AV2.


S’il n’y a aucune sortie audio ou aucune sortie vidéo à l’arrière du magnétoscope, vous devez brancher un adaptateur sur la prise Péritélévision AV1 :

S’il y a un interrupteur à glissière sur l’adaptateur, positionnez-le sur OUTPUT ou sur OUT.


Connecteur Péritélévision à brancher sur le magnétoscope.


Deux sorties audio (connecteurs RCA rouge et blanc), une sortie S-Video (connecteur Ushiden noir) et une sortie vidéo composite (connecteur RCA jaune)



b) Connecteurs sur l’ordinateur :

Il faut soit brancher un boîtier d’acquisition vidéo sur un port USB de l’ordinateur, soit insérer une carte d’acquisition vidéo ou une carte tuner TV dans l’ordinateur. C’est le boîtier ou la carte qui convertira le signal vidéo analogique en signal vidéo numérique (numérisation).

Carte d’acquisition vidéo avec une entrée vidéo composite (connecteur RCA jaune) et une entrée S-Video (connecteur Ushiden noir)


Carte tuner TV avec une entrée vidéo composite (connecteur RCA jaune) et une entrée S-Video (connecteur Ushiden noir)


Avant d’insérer une carte dans votre ordinateur, éteignez-le puis débranchez-le de la prise électrique. Vérifiez que la carte est bien insérée et bien fixée avant de rebrancher l’ordinateur.

Allumez votre ordinateur et démarrez Linux Mint. Dans le menu Linux, cliquez sur Administration – Terminal pour ouvrir un terminal. Écrivez la commande lsusb ou la commande lspci pour vérifier que le boîtier ou la carte est bien détecté par Linux Mint :

Si vous ne trouvez rien, essayez avec la commande dmesg. Si le matériel n’est pas détecté, il faut certainement ajouter un module au noyau Linux. Cherchez sur le Web quel module correspond à votre boîtier ou à votre carte, ou demandez à votre vendeur. Par exemple, pour une carte d’acquisition vidéo AVerMedia DVD EZMaker Gold, il faut charger le module saa7134 en écrivant la commande :

sudo modprobe saa7134



c) Choisir les bons câbles :

Sorties audio et vidéo sur le caméscope, le magnétoscope ou l’adaptateur pour prise Péritélévision
Câbles et adaptateurs Entrées audio et vidéo sur l’ordinateur, le boîtier ou la carte
Qualité

Sortie S-Video


Sorties audio analogiques

Un câble S-Video (connecteurs Ushiden noirs) et
deux câbles audio (connecteurs RCA rouge et blanc) avec un adaptateur RCA/jack

Ce branchement est recommandé pour lire une cassette S-VHS ou Hi-8, car ces cassettes enregistrent un signal S-Video.

Entrée S-Video


Entrée audio analogique
++

Sortie vidéo composite


Sorties audio analogiques

Un câble vidéo composite (connecteurs RCA jaunes) et
deux câbles audio (connecteurs RCA rouges et blancs) avec un adaptateur RCA/jack

Ce branchement est recommandé pour lire une cassette VHS, car cette cassette enregistre un signal vidéo composite.

Entrée vidéo composite



Entrée audio analogique
+


2) Copier une cassette vidéo dans un fichier vidéo


Dans le menu Linux, cliquez sur Son et vidéo – Lecteur multimédia VLC :


Dans le menu Vue de VLC, cochez Contrôles avancés :


Dans le terminal, écrivez la commande udevadm info -n video0 pour vérifier que le flux vidéo issu du boîtier ou de la carte est accessible via le périphérique /dev/video0 (essayez video1, video2… si ce n’est pas video0) :


Écrivez la commande cat /proc/asound/cards pour connaître le numéro du périphérique permettant d’accéder au flux audio de l’entrée audio analogique :

Il s’agit du périphérique audio numéro 0 dans cet exemple.


Dans le menu Média de VLC, cliquez sur Convertir / Enregistrer… :


Choisissez le mode de capture, les périphériques vidéo et audio, le standard vidéo qui a été utilisé pour enregistrer votre cassette vidéo (en général SECAM L) :

Cliquez sur le bouton Convertir / Enregistrer.


Choisissez le format du fichier vidéo :

  • Si vous voulez obtenir la meilleure qualité, cliquez sur l’option Enregistrer le flux brut.
  • Si vous voulez graver un DVD vidéo à partir du fichier vidéo, cliquez sur l’option Convertir puis choisissez le profil Video – MPEG-2 + MPGA (TS).
  • Si vous voulez diffuser le fichier vidéo sur le Web ou le stocker sur un disque ou sur une clé USB, cliquez sur l’option Convertir puis choisissez un autre profil :


Cliquez sur le bouton Parcourir, écrivez le nom du fichier vidéo et choisissez le dossier dans lequel vous voulez l’enregistrer :


Cliquez sur le bouton Démarrer :


Démarrez la lecture de la cassette vidéo sur le magnétoscope, le contenu de la cassette vidéo doit s’afficher dans VLC :

Il suffit de cliquer le bouton Enregistrer pour démarrer ou arrêter l’enregistrement de la vidéo et du son dans un fichier vidéo.



3) Réglages spécifiques


Si l’erreur suivante apparaît :

alors cliquez à nouveau sur Convertir / Enregistrer… dans le menu Média de VLC et ajoutez alsa:// avant le nom du périphérique audio :


Si le contenu de la cassette vidéo ne s’affiche pas dans VLC, recommencez en cochant cette fois-ci la case Afficher plus d’options puis en ajoutant l’option :v4l2-input=1 ou :v4l2-input=2, etc. Cela permet d’afficher un autre flux vidéo (vidéo composite, S-Video, etc.) issu du boîtier ou de la carte :


Si vous n’avez pas de son, recommencez en choisissant un autre périphérique audio :


Si vous n’avez toujours pas de son, cliquez sur Préférences – Son, dans le menu Linux. Dans l’onglet Matériel, choisissez le périphérique d’entrée audio sur lequel est branché le magnétoscope et vérifiez qu’il est bien en Duplex stéréo analogique :


Dans l’onglet Entrée, choisissez le connecteur sur lequel est branché le magnétoscope :

Installez le paquet qasmixer puis démarrez QasMixer en cliquant sur Son et vidéo – QasMixer, dans le menu Linux.

Cliquez sur pulse dans la liste Mixer device puis montez un peu le curseur de Capture et mettez celui de Master à environ 50% :


Cliquez sur hw : Card ou sysdefault dans la liste Mixer device, activez Line en cliquant sur le rond sous le curseur (il doit devenir foncé) puis mettez le curseur de Line au maximum :

Attention : mettez à 0 toutes les entrées et sorties son qui contiennent Boost pour éviter d’avoir un son saturé. Choisissez Disabled pour Loopback Mixing afin de ne pas avoir d’écho ou de souffle.



4) Documentation