Entretenir un ordinateur



1) Mettre à jour l’UEFI ou le BIOS d’un compatible PC


Si vous avez un ordinateur très ancien qui ne mémorise plus la date et l’heure, débranchez-le et changez la pile sur la carte mère. Vérifiez aussi la batterie si c’est un ordinateur portable.

Mettez à jour l’UEFI (ou le BIOS si l’ordinateur est ancien). Téléchargez la dernière version sur le site web du constructeur, si elle est plus récente que celle de l’ordinateur :



2) Refroidir l’ordinateur


La poussière a tendance à s’accumuler dans l’ordinateur et à y gêner la circulation d’air :

L’ordinateur est mal refroidi, il ralentit automatiquement pour empêcher une surchauffe. Si l’ordinateur est très poussiéreux, nettoyez-le avec un pinceau et un aspirateur. Si vous aspirez un ventilateur, bloquez la rotation de ses pales. Sinon, il va faire dynamo et générer un courant électrique qui peut endommager les composants électroniques.


Pour faciliter le refroidissement du microprocesseur (Central Processing Unit ou CPU en anglais) et du microprocesseur graphique (Graphics Processing Unit ou GPU en anglais), une très fine couche de pâte thermique est étalée entre le CPU (ou le GPU) et son radiateur. On utilise plutôt un coussinet thermique (pad en anglais) si le CPU (ou le GPU) ne touche pas son radiateur. Avec la chaleur, la pâte et les coussinets thermiques sèchent et se fissurent, le refroidissement diminue :

Si l’ordinateur est ancien et si la température de son CPU ou de son GPU est proche de la limite préconisée par le fabricant, changez la pâte et les coussinets thermiques. Pour connaître la température limite, consultez les fiches techniques d’Intel, d’AMD. Utilisez de la pâte thermique Thermal Grizzly Kryonaut et un un morceau de PVC (carte de paiement) pour l'étaler. Pour les ordinateurs portables, utilisez des coussinets thermiques Alphacool ou Fujipoly 14 W/mK. Choisissez une épaisseur légèrement supérieure à l’intervalle à remplir : 0,5 mm, 1 mm, 1,5 mm, etc.


Avant et après le changement de la pâte et des coussinets thermiques, vérifiez les températures du CPU et du GPU, ainsi que leur vitesse de refroidissement après l’utilisation d’une application qui les fait chauffer. Si vous utilisez Windows, installez SidebarDiagnostics. Si vous utilisez Linux, installez les paquets lm-sensors et psensor en écrivant sudo apt install lm-sensors psensor dans un terminal puis sudo sensors-detect pour détecter tous les capteurs. Répondez yes à chaque question posée pendant la détection.

Écrivez ensuite watch -n 2 sensors dans un terminal pour afficher les températures :

Appuyez simultanément sur les touches CTRL et c pour arrêter cet affichage.


Pour visualiser les graphiques des températures, cliquez sur Administration – Psensor, dans le menu Linux :